Salsa Cubaine et Salsa Portoricaine

La Salsa Cubaine – Rueda de Casino

Le style Cubain vient de la danse casino des années 1950, telle que pratiquée dans les chorégraphies du Tropicana, fameux club de La Havane, et prend ses racines dans le son cubain : très africain, « dans le sol », les gestes sont économisés — on peut le danser dans des endroits bondés –, les passes épurées, il n’y a pas de jeux de jambes. Le couple se déplace essentiellement en décrivant des cercles successifs. C’est avant tout une danse de la rue, populaire, sociale. Il se danse normalement sur le temps « 1 », au contraire du son cubain traditionnel où le « 1 » est suggéré par une mise en suspension du corps.

La rueda de casino, une variante de ce style, consiste en des rondes (rueda) de couples où un meneur annonce les passes à venir. Tous les danseurs effectuent ces passes en même temps, de sorte que les danseurs changent fréquemment de partenaire.

Débutant : On commence par du solo pour apprendre le rythme et les pas de bases. Ensuite, mise en couple et apprentissage des premiers changements de danseurs et danseuses en rueda. Au fil de l’année, vous allez apprendre beaucoup de passes et du style pour pouvoir facilement danser en soirée.

Inter : Nous commençons par une rueda pour revoir et retravailler les passes typiques de la Salsa Cubaine. Au fil de l’année, les passes et le style s’enchaînent.


La Salsa Portoricaine

Dans le style Portoricain, on respecte une ligne de danse. Il s’agit du style où la danseuse tourne le plus sur elle même. On peut le qualifier de plus démonstratif : il inclut en particulier de nombreux jeux de jambes Shines Enseigné sur le 1 !

Faux-débutant : on commence le cours par un échauffement en solo ou en couple et ensuite nous abordons des enchaînements que nous travaillons sur quelques semaines.